Archives

Ecrit par Salvador, le 17 novembre, 2019

Cambiada (toreo)

C’est une passe de muleta exécutée souvent pour initier une faena dont l’effet est spectaculaire. Très proche est la « arruzina » qui doit son nom au torero mexicain Carlos Arruza (1920-1966).

Le toro retenu au burladero par les peones est cité de loin par le maestro. Libéré, il s’élance au galop vers celui-ci qui […]

Ecrit par Salvador, le 17 novembre, 2019

Estaquillador

Syn: palo, palillo

bâton de hêtre qui maintient et donne forme et tenue à la muleta.

Ce bâton est long d’une cinquantaine de centimètres. L’extrémité proximale est cannelée pour faciliter la saisie, l’extrémité distale se termine par une pointe d’acier, el pico de la muleta. Toréer avec le pico de la muleta, c’est diriger la […]

Ecrit par Salvador, le 6 novembre, 2019

Larga cambiada de rodillas (toreo)

A une main, le torero à genoux lance la cape au-dessus de sa tête en présentant l’envers de la cape. Il modifie ainsi la course du toro pour lui donner la sortie du côté opposé à la main qui tient le capote. Est dite à porta gayola quand elle est exécutée face au toril.

[…]

Ecrit par Salvador, le 25 octobre, 2019

Revolera (toreo)

Passe de cape qui fait partie de la famille des largas (passes de capote effectuées à une main). S’exécute, souvent, comme remate d’une série de véroniques. C’est un mouvement de rotation de la cape donné par la main de sortie du toro, lâchant la cape de cette main passée et reprise dans le dos par […]

Ecrit par Salvador, le 24 octobre, 2019

Tafallera (toreo)

C’est une passe de capote. Pour l’exécuter, le matador se prépare comme pour une véronique mais inverse les mains et présente le côté jaune au toro. Il lève ensuite les mains – élégamment – pour indiquer la sortie. Il faut bien mesurer le tempo pour ne pas se « découvrir » et donnant la sortie […]