Archives

Ecrit par Salvador, le 9 juillet, 2019

Bernardina (pase de muleta)

Elle consiste à tenir la muleta, présentée à l’envers (voir le poignet droit), derrière le dos, l’estaquillador dans la main droite, la pointe de l’épée dans la main gauche. Elle s’exécute comme pour la manoletina, citant le toro et le faisant passer sous la muleta. En sortie de passe le torero effectue une rotation du […]

Ecrit par Salvador, le 6 avril, 2018

Quite por colleras

« torear por colleras » c’est quand deux toreros se joignent pour toréer un seul animal que ce soit à la cape, aux banderilles ou à la muleta.

Ecrit par Salvador, le 6 avril, 2018

Toreo al alimón

signifie : ensemble, en collaboration.

forme ancienne de toréer par laquelle deux toreros tenant chacun une pointe de la cape faisaient passer le toro entre eux deux. Aujourd’hui est réservée au côté festif des capeas où un amateur est associé à un professionnel.

Mario Vargas Llosa et Enrique Ponce

[…]

Ecrit par Salvador, le 2 décembre, 2015

Castoreño

Chapeau du picador

A l’origine, élaboré à base de feutre fait à partir de la peau du castor d’où son nom.

L’ornement en forme de pigne s’appelle la « Moña » (un grand merci à Juanma Garcia)

L’attache qui maintien le chapeau en passant sous le menton est le « Barboquejo »

[…]

Ecrit par Salvador, le 2 décembre, 2015

Picador

Syn: varilarguero, piquero, alanceador, piconero (rare)

Ils portent une chaquetilla généralement brodée d’or qui rappelle que leur statut était, anciennement, parfois supérieur à celui des matadores.

Sur la tête, el castoreño* (lien)

=====================================================================

La protection de la jambe droite, côté toro, destinée à éviter […]