Archives

Clarines (lidia)

La clarine (clarín, clarines au pl) est une petite trompette sans piston du XVIIIème siècle.
Dans le domaine musical, le « registre du clairon » est le registre aigu de la clarinette, parce que son timbre est alors voisin de celui de la clarine, qualifié de claironnant. Rien à voir avec le cornet (Carmen).

Les clarines, aux ordres du président, lancent le paseo, ponctuent le rythme de la lidia en traduisant les ordres du président : entrée du taureau, changement de tercio, avis, etc…

Aux arènes Nimeño II d’Eauze, les clarines sont au nombre de quatre auxquels s’adjoignent une trompette et un timbalero. Ils ne font pas partie d’une » banda »  (chez nous « peña »).
Comme ils disent:  « A chacun son métier ».
Quand on les a vu, entendu, on se dit que cela en jette davantage que ce qu’on entend ailleurs…

Les clarines utilisées ont été fabriquées par les établissements CUESNON, maîtres artisans, fournisseurs de l’armée depuis 1827 !

Pas de commentaires sur cette page