Archives

Capas de el toro

Nomenclature des pintas y capas (robes) du toro.

–=oOo=–

x

–=oOo=–

Berrendo:  qui a un pelage blanc avec des taches d’une autre couleur (pie).

Suivant la couleur qui se combine au blanc, on trouve:

* berrendo en negro:  pelage noir mélangé au blanc dominant
* berrendo en castaño:  pelage châtain mélangé au blanc dominant
* berrendo en colorado:  pelage rouge mélangé au blanc dominant
* berrendo en cárdeno:  pelage blanc avec des taches grises faites de poils noirs et blancs entremêlés

si le blanc n’est pas dominant on peut trouver:

jabonero berrendo
negro berrendo
colorado berrendo
castaño berrendo
cárdeno berrendo

–=oOo=–

– Burraco (ou Salpicado):  qui a un pelage avec un fond noir mais avec des tâches blanches comme s’il avait été éclaboussé.

Burraco2

–=oOo=–

Cárdeno: dont le pelage est gris, composé de poils blancs et noirs emmêles, ne formant pas de taches

* cárdeno claro: poils blancs dominant
* cárdeno oscuro:
poils noirs dominant

–=oOo=–

Castaño: dont le pelage est marron tabac, châtain. Mélange de poils noirs et rouges

Astuce pour ne pas confondre le toro noir (negro zaino ou negro mulato) avec un toro castaño oscuro voire très oscuro: tous les toros castaños ont les rebords du museau clair;  le front (testuz) et les oreilles présentent du rouge (fauve roux).

* castaño claro: poils rouges (roux) dominant
* castaño oscuro:
poils noirs dominant

–=oOo=–

– Colorado: qui a le pelage châtain roux (auburn) sans être trop vif

* colorado salpicado: sur un fond rouge (roux) apparaissent des taches blanches de petite dimension et relativement abondantes comme si le toro était passé en courant sur de la peinture blanche et qu’il se fût taché
* colorado encendido ou Jijón: couleur du feu, des braises
* colorado retinto: tire sur l’acajou
* colorado avinagrado: un rouge vinaigre

–=oOo=–

Ensabanado:  qui a le pelage totalement blanc mais…

* ensabanado en castaño:

–=oOo=–

Jabonero: pelage dont les tons vont du jaune pâle au noisette, en passant par le café-au-lait, le sable et le doré.  Toujours avec une certaine nuance terreuse. Dans le monde équin on dirait couleur isabelle (Isabelle la Catholique aurait fait le vœu, au siège de Grenade en 1491, de ne changer de chemise qu’à la fin du siège.)

* jabonero claro: le plus clair
dans la tonalité claire on trouve le jabonero perlino qui a la teinte de café au lait très claire et lumineuse, avec une légère teinte grisâtre, ressemblant à la couleur des perles d’où son nom
* jabonero sucio (barroso): la nuance terreuse est plus prononcée

–=oOo=–

Negro: pelage noir

* negro zaino: noir zain, sans un poil autre que noir
* negro mulato: pelage noir, terne, avec des reflets bruns
* negro azabache: pelage noir de jais, brillant, velouté

–=oOo=–

Salinero: qui consiste en un mélange irrégulier de poils blancs et rouges (roux) sur un fond rouge à la base. Il donne l’impression de s’être roulé dans le sel…

Ne pas confondre avec le colorado salpicado

* salinero claro: poils blancs dominant
* salinero oscuro: poils rouges dominant

–=oOo=–

Sardo:  qui a le pelage blanc mélangé avec du rouge et/ou du noir, ou qui présente de petites taches irrégulières de ces couleurs.

* sardo claro:  pelage blanc dominant
* sardo a secas:  le pelage rouge dominant
* sardo oscuro:  le pelage noir dominant

–=oOo=–