Archives

Las edades de el toro

Durant les différentes périodes de sa vie, le bovidé prendra un nom en fonction de son âge.
On distinguera:
– les noms au sein de l’élevage
– les noms pour la fiesta brava

Au sein de l’élevage:

Les étapes de la vie d’un toro

la cubrición:     

paridera : dans une camada, commence à la naissance du premier veau  et se termine avec la naissance du dernier

nacimiento:

9 mois (environ) après
l’année de l’élevage dans la  ganaderia, commence le 1er juillet et se termine le 30 juin de l’année suivante

becerro: de la naissance à un an. On peut aussi trouver « ternero » ou « recental »…

C’est dans cette catégorie d’âge que se pratique el herradero ou marque au fer (entre 7 et 11 mois). Elle se fait en présence de l’Autoridad Gubernativa (le Préfet) et des vétérinaires de l’association et du ministère.
Les différentes marques sont:
– marque qui identifie l’Union des Eleveurs de Toros de Combat (Unión de Criadores de toros de lidia) (hanche droite)
– le fer de la ganaderia (cuisse droite)
– le dernier chiffre de l’année de l’élevage (épaule droite)
– sur le flanc (droit en général), trois chiffres (avec zéros à gauche si besoin) indiquant un chiffre ordinal de naissance dans la ganaderia

Est dit  choto pendant la période qui va de la naissance au sevrage (destete) qui se fait entre trois et six mois.

añojo: de 1 an jusqu’à 2 ans

période où ils perdent les dents de lait
les cornes pointent à la vitesse de 2 cms par mois
leur participation dans les arènes se faut sans picadores

eral: de 2 ans jusqu’à 3 ans

utrero: de 3 ans jusqu’à 4 ans

cuatreño: de 3 ans jusqu’à 4 ans

cinqueño: de 4 ans jusqu’à 5 ans

rare au-delà même si leur durée de vie, en fonction des activités qu’ils auraient pu avoir, peut aller jusqu’à 20 ans.

Pour la Fiesta brava:

Quand il s’agit de bétail devant servir à la fiesta brava on utilise les appellations suivantes:

becerro: de la naissance jusqu’à deux ans

novillo: jusqu’à ses 4 ans

toro: dès 5 ans